Site (en construction) de F!nTcH

Premier intervention chez StarinuX : l'atelier Apache

Editorial - StarinuX/Informatique - Le 19/06/2014

Le 31 Mai 2014 s'est tenu un atelier "kickstart" sur le serveur Apache HTTPD. Cet atelier s'est déroulé dans une des salles de l'espace MAS, situé dans le XIIIe arrondissement de Paris, et j'ai eu le plaisir de l'animer.

Tout d'abord, je voudrais éclaircir comment j'en suis arrivé là. L'origine, c'est ma participation en tant que "client" à l'atelier sur les certifications Linux (LPIC), présenté par Marc BAUDOUIN de chez Linagora. L'inscription sur le site a donné lieu à quelques retours vers StarinuX, en raison de bogues liés à l'envoi de mails (j'ai été victime de problèmes d'encodage). J'ai donc échangé de nombreuses fois avec Antoine, le président de l'association. Au fil des discussions, Antoine m'a indiqué qu'il recherchait un intervenant pour un atelier devant se dérouler quelques semaines plus tard, et m'a demandé si j'étais intéressé. J'ai donc accepté et voici l'article qui exprime mon ressenti.

Si globalement la présentation était bien, il y a eu quelques accrocs. On le constate régulièrement sur les sites d'humour geek, la loi de l'emmerdement maximum s'applique systématiquement lors des phases de démonstration.

L'objectif principal de cet atelier était de présenter le serveur Apache HTTPD, en insistant sur les hôtes virtuels. J'ai profité pour rajouter un certain nombre de fondamentaux sur le cœur de métier du serveur Web que l'on a tendance à perdre de vue tant les plateformes déployées sont complexes. Aujourd'hui un serveur Web est généralement couplé à un moteur de rendu, pour rester générique, qui s'appuie lui-même sur une base de données. Et ça c'est le cas simple, lorsqu'on a pas d'intermédiaires ou de contrainte de haute disponibilité faisant exploser le facteur complexité.

Le message est donc globalement bien passé, les points qui me semblaient important ont été transmis et manifestement compris, et les discussions à l'issue de la présentation ont été enrichissantes pour tous. Comme l'atelier s'est déroulé dans le cadre de l'association StarinuX, je ne peux poster ici le support de présentation. Je n'ai pas encore vérifié où et dans quelle mesure je peux le mettre à disposition sur le site de l'association.

Mais tout n'est jamais parfait. Donc sans s'arrêter sur les petites bricoles que l'on trouve systématiquement dans une présentation ou une réunion, mon point noir est que la plateforme de test que j'avais prévu n'a pas fonctionné, suite à divers problèmes de préparation. J'avais souhaité jouer avec les hôtes virtuels, par machines interposées, mais je n'ai pas été assez rigoureux dans l'étude et la préparation des prérequis. Pour tester les hôtes virtuels, il faut pouvoir attribuer plusieurs noms à sa machine. On peut le faire avec le fichier "/etc/hosts", ou via le DNS. Ambitieux, j'ai choisi la complexité en voulant monter un DNS. Mais échec triple : le rebond DNS fait pour ne pas se couper du Web n'a pas fonctionné, car lors de mon test, je me suis fait avoir par le cache DNS de ma machine, ensuite l'interface pour que les clients puissent inscrire leurs éléments dans le DNS n'a pas été terminée en temps et en heure, et pour couronner le tout, je me suis complètement planté sur la configuration de mes hôtes virtuels, faisant planter la démonstration et les explications qui allaient avec.

Mais comme je savais que le discours autour était pertinent et fiable, hormis cet échec cuisant pendant la démonstration, j'ai pu faire ce qu'il fallait faire au minimum : ne pas perdre le contrôle !

Moralité : je ferai mieux la prochaine fois, et je suis très satisfait du résultat, sans arrogance outrancière. Rendez-vous à prendre pour de prochains ateliers, sur d'autres thèmes, et pourquoi pas de nouveau sur Apache HTTPD !